Observatoire De l'Environnement Sonore de l'Aéroport de Lyon Saint Exupéry
  
Vous êtes ici :   Accueil » Inter-Noise 2010 Effets du bruit sur les individus
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Présentation
Domaines
Recherche
Recherche
Visites

 821569 visiteurs

 38 visiteurs en ligne

vpdf.gif Liste des travaux disponibles : Cliquez sur les travaux pour accéder au document en version PDF.


td.gif

Résumé du document
 
Comment augmenter l’intérêt des politiques et du public pour les problèmes de bruit, Wouter Witteven et al.
 
Cet article souligne le niveau d’information procurée par les plans d’exposition au bruit et autres obligations découlant de la Directive Bruit 2002 49, et surtout une ambition tres mesurée dans ce domaine. L’intérêt des politiques est faible, bien que le public puisse agir comme un levier auprès de leur élus. Un groupe de travail de EUROCITIES essaie de comprendre les raisons de ce faible intérêt : les premières raisons de cette faible priorité des questions de bruit sont : la difficultés des solutions, un manque de confiance dans les études scientifiques, le « label » subjectif des effets du bruit, le conflit avec les intérêts économiques.



 
Résumé du document

Influence des facteurs acoustiques, opérationnels et non acoustiques dans la gêne due au bruit des avions  Schreckenberg & Schuemer
 
Issu du projet COSMA, présenté par J.Lambert lors de la journée européenne du 7/10/2010, ce papier explore les facteurs qui concourent a la gêne due au bruit des avions ( court terme et long terme). Selon ces Allemands, le Leq de jour reste le plus fort facteur explicatif de la gêne, mais le niveau moyen des bruits d’évènements ( Lmax > 55dBA) et leur nombre de 6h à 22h vient renforcer l’explication de la gêne de long terme, et aussi bien la gêne de court terme ( la dernière heure d’exposition au bruit)
Lorsque les opérations d’atterrissage et de décollage sont effectuées ensemble  ( avec la même partie des pistes utilisée) la gêne est plus forte que lorsque atterrissages et décollages sont effectués de façon séparée
Les attitudes vis a vis de l’évolution de l’aéroport , ainsi que la crainte d’un accident ont un peu plus de poids dans l’explication de la gêne à long terme que le Leq
Le document mérite une lecture complète pour bien assimiler l’articulation des facteurs de gêne de long terme et de court terme.
Résumé du document

La gêne due au bruit des avions : quelle est la fonction dose réponse correcte ? ;  T Gjestland
 
Cette présentation est largement illustrée par les courbes des différentes fonctions proposées pour représenter la croissance de la gêne en fonction du bruit des avions ; ces fonctions sont un outil technique pour valider un indice acoustique censé représenter les réactions des riverains exposés. On y voit les différences de gêne selon les pays ou ont été pratiquées les enquêtes, avec un degré d’exigence plus fort dans les pays anglo-saxons et nordiques Européens
NdR article clair, à lire en entier.

 
Résumé du document

Le rôle de la peur ( d’un accident) dans la gêne exprimée vis a vis du bruit des avions Jansen S, Vos et autres

Cette ( fameuse) équipe Hollandaise analyse le rôle de la peur d’un accident d’avions dans la gêne, reprenant ainsi un des facteurs isolé par Fields, et plus récemment , dans le même congrès par le papier de Schreckenberg, a coté de la gêne globale et des réponses spécifiques au bruit. A l’issue de deux enquêtes réalisées à Amsterdam, il est montré que lorsque les riverains habitant très près ou sous les trajectoires des avions, les soucis exprimés vis a vis de la sécurité ( abrégé sous le sentiment de peur) viennent renforcer la gêne globale ainsi que les effets spécifiques du bruit : la peur augmente les perturbations du sommeil, détourne la concentration et modifie la conversation courante. Les auteurs concluent que la peur est un facteur très important de la gêne due au bruit  ( à Amsterdam)
NdR : on ne dispose pas de résultats d’enquête auprès d’une population vivant près d’un aéroport Hollandais n’ayant pas subi d’accident













 

Date de création : 18/02/2011 - 16:35
Dernière modification : 20/11/2016 - 14:56
Catégorie : -
Page lue 13260 fois